Skip to main content
Lc

2022/05/26 – Lc 24, 46-53

By 2024-01-04No Comments

Je vous ai formés, c’est l’heure pour moi de retourner vers mon Père et votre Père. Cela pourrait faire penser que Jésus abandonne les siens. À l’Ascension, Jésus demande à ses disciples, être ses témoins, et il leur dit qu’ils ne seront pas seul : « Je vous enverrai l’Esprit et vous serez revêtus d’une puissance d’en haut. » Voilà les apôtres envoyés pour être les témoins du Christ Ressuscité, pleins de l’Esprit Saint. Voilà aussi notre mission.

Depuis le matin de Pâques, Jésus est présent, et visible avec les yeux du cœur. Avec l’Ascension, Jésus, pose un acte de grande confiance envers l’être humain, et lui confie une mission : soyez mes témoins. Mais Jésus ne quitte pas se disciples, il arrive au cœur même de leur vie, au cœur de notre vie. Il est là en nous, comme force et lumière sur notre chemin de vie. Et il accepte nos faiblesses, nos péchés et nos erreurs. Jésus accepte de cheminer avec nous, de nous accompagner dans nos beaux et moins beaux moments de vie. Il marche avec notre rythme de croissance. 

Jésus invite ses apôtres à passer d’apôtres à témoins du Vivant, à ami dans le Seigneur, et le faire découvrir et aimer au cœur de la vie. Être témoin du Christ, c’est laisser passer l’esprit de Jésus, sa manière d’être et de vivre, à travers nos actes de charité et nos paroles : « ce n’est pas moi qui vous parle, c’est le Christ vivant en moi qui vous enseigne, disait Paul. Être disciples, c’est se laisser façonner par l’Amour du Christ, se laisser transfiguré par sa présence et son amour en nous, pour ensuite donner, servir, et ainsi devenir témoin. Le disciple est alors comme un vitrail, transformé par le Vivant, il laisse passer la lumière du Christ sous une multitudes de couleurs.

L’Ascension, que nous fêtons, accomplit le salut de l’homme, par l’accueil trinitaire et crée l’espace intérieur pour l’œuvre de la foi, dans le cœur du disciple-témoin-missionnaire. Car l’Esprit promis n’est pas un simple remplaçant, il est révélateur de l’œuvre de Dieu pour nous, c’est donne de connaître Jésus : « L’Esprit me glorifiera, car il reprendra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. » (Jn) De même, Paul atteste aux Corinthiens, que « nul ne peut dire que Jésus est Seigneur sans l’Esprit saint. » Car seul l’Esprit Saint en s’unissant à notre esprit peut révéler les mystères de la Foi, de l’Espérance et de l’Amour, dans l’unité de la Famille de Dieu. Jésus, en disparaissant de nos yeux, ouvre notre cœur, notre esprit, notre intelligence et notre volonté à l’Esprit Saint pour recevoir le don de la Foi.

P. André Gagnon SJ 

Leave a Reply