Le 15 juillet 2021, à la Résidence Notre-Dame de Richelieu (Québec), est décédé à l’âge de 91 ans, après 69 ans de vie religieuse chez les Jésuites, le père Jean GOBEIL S.J. Il était le fils de feu M. Jean-Charles Gobeil et de feue Mme Raymonde Bergeron. Jean est né à Chicoutimi (Québec) le 4 janvier 1930. Il a fait ses études classiques (secondaires et collégiales) au Séminaire de Chicoutimi. Après son noviciat au Sault-au-Récollet (1951-1953) et une année de juvénat, il a fait une année de régence au Collège Saint-Ignace de Montréal, où il enseigna les mathématiques. Il étudia ensuite la philosophie, de 1955 à 1957, au Regis College de Toronto. Puis, il fit deux autres années de régence au Collège Saint-Ignace, avant de poursuivre ses études en théologie au Scolasticat de l’Immaculée-Conception, à Montréal (1959-1963). Il a été ordonné prêtre le 21 juin 1962 en l’église de l’Immaculée-Conception par le cardinal Paul-Émile Léger, archevêque de Montréal. Avant son troisième an, qu’il fit en Belgique, en 1965-66, il enseigna, durant deux ans les sciences religieuses à l’Université de Sudbury. Tout au long de sa formation, Jean suivit assidument des cours d’été : d’abord en mathématiques (à l’Université de Montréal et à l’Université Columbia, aux USA) et, après sa théologie, il étudia en ecclésiologie et en études bibliques, à l’Université de San Francisco. Jean élargie ses connaissances et son savoir des cultures des Premiers Nations, autant ici au Canada en Colombie Britannique, que chez les Mayas du Yucatan au Mexique. Ses voyages d’études en Israël et en Grèce lui permirent de découvrir le monde antique et biblique. Jean était un homme studieux et d’une grande curiosité intellectuelle. Il resta en Belgique, un an après son troisième an, pour suivre des cours sur la psychologie religieuse et l’œcuménisme, à l’Université de Louvain.

À l’Université de Sudbury, il a été successivement Doyen des étudiants (1963-1965), Directeur de la Résidence des Étudiants (1967-1973), membre du Conseil d’Administration (1967-1984) et du Comité de la Bibliothèque (1970-1985), Directeur du département de Sciences Religieuses, représentant des Sciences Religieuses au Sénat (1975-1978) et membre du Conseil des Régents (1984 à 1996). De 1996 à 2005, il supervisa les cours par correspondance selon les besoins du département. À l’occasion de l’octroi de son Doctorat Honoris Causa en Théologie de l’Université de Sudbury, il dit : « Ce qui est intéressant dans le domaine de la recherche du savoir c’est qu’il n’y a jamais de terme ni de fin. Une fois engagés dans ce domaine, nous avons la garantie qu’il y aura toujours devant nous des choses nouvelles, des choses dignes de notre recherche et de notre travail parce que ce sont des choses dignes de notre étonnement et de notre admiration. »

Après sa retraite, le père Gobeil résida à la Villa Loyola jusqu’en 2020. Il y exerça diverses fonctions, dont celles de responsables des activités spirituelles. Depuis février 2020, il demeurait à la Résidence Notre-Dame de Richelieu (Québec), en raison de ses problèmes de santé. Outre des membres de sa famille, il laisse dans le deuil ses confrères jésuites, des amis et de nombreuses connaissances de la région de Sudbury. Les funérailles seront célébrées (tenant compte des consignes COVID-19 pour les lieux de culte, 75 personnes) le 10 août 2021, à 10 h 00, en l’église Sainte-Anne-des-Pins, à Sudbury. Le visionnement des funérailles est possible sur le web : https://youtu.be/dGf7x7gCe78Vous pouvez rendre hommage au Père Gobeil SJ en faisant un don à la Villa Loyola pour le fonds d’aide aux activités spirituelles. Pour plus information, contactez la Villa Loyola au (705) 522-3502.Le 15 juillet 2021, à la Résidence Notre-Dame de Richelieu (Québec), est décédé à l’âge de 91 ans, après 69 ans de vie religieuse chez les Jésuites, le père Jean GOBEIL S.J. Il était le fils de feu M. Jean-Charles Gobeil et de feue Mme Raymonde Bergeron. Jean est né à Chicoutimi (Québec) le 4 janvier 1930. Il a fait ses études classiques (secondaires et collégiales) au Séminaire de Chicoutimi. Après son noviciat au Sault-au-Récollet (1951-1953) et une année de juvénat, il a fait une année de régence au Collège Saint-Ignace de Montréal, où il enseigna les mathématiques. Il étudia ensuite la philosophie, de 1955 à 1957, au Regis College de Toronto. Puis, il fit deux autres années de régence au Collège Saint-Ignace, avant de poursuivre ses études en théologie au Scolasticat de l’Immaculée-Conception, à Montréal (1959-1963). Il a été ordonné prêtre le 21 juin 1962 en l’église de l’Immaculée-Conception par le cardinal Paul-Émile Léger, archevêque de Montréal. Avant son troisième an, qu’il fit en Belgique, en 1965-66, il enseigna, durant deux ans les sciences religieuses à l’Université de Sudbury. Tout au long de sa formation, Jean suivit assidument des cours d’été : d’abord en mathématiques (à l’Université de Montréal et à l’Université Columbia, aux USA) et, après sa théologie, il étudia en ecclésiologie et en études bibliques, à l’Université de San Francisco. Jean élargie ses connaissances et son savoir des cultures des Premiers Nations, autant ici au Canada en Colombie Britannique, que chez les Mayas du Yucatan au Mexique. Ses voyages d’études en Israël et en Grèce lui permirent de découvrir le monde antique et biblique. Jean était un homme studieux et d’une grande curiosité intellectuelle. Il resta en Belgique, un an après son troisième an, pour suivre des cours sur la psychologie religieuse et l’œcuménisme, à l’Université de Louvain.

À l’Université de Sudbury, il a été successivement Doyen des étudiants (1963-1965), Directeur de la Résidence des Étudiants (1967-1973), membre du Conseil d’Administration (1967-1984) et du Comité de la Bibliothèque (1970-1985), Directeur du département de Sciences Religieuses, représentant des Sciences Religieuses au Sénat (1975-1978) et membre du Conseil des Régents (1984 à 1996). De 1996 à 2005, il supervisa les cours par correspondance selon les besoins du département. À l’occasion de l’octroi de son Doctorat Honoris Causa en Théologie de l’Université de Sudbury, il dit : « Ce qui est intéressant dans le domaine de la recherche du savoir c’est qu’il n’y a jamais de terme ni de fin. Une fois engagés dans ce domaine, nous avons la garantie qu’il y aura toujours devant nous des choses nouvelles, des choses dignes de notre recherche et de notre travail parce que ce sont des choses dignes de notre étonnement et de notre admiration. »

Après sa retraite, le père Gobeil résida à la Villa Loyola jusqu’en 2020. Il y exerça diverses fonctions, dont celles de responsables des activités spirituelles. Depuis février 2020, il demeurait à la Résidence Notre-Dame de Richelieu (Québec), en raison de ses problèmes de santé. Outre des membres de sa famille, il laisse dans le deuil ses confrères jésuites, des amis et de nombreuses connaissances de la région de Sudbury. Les funérailles seront célébrées (tenant compte des consignes COVID-19 pour les lieux de culte, 75 personnes) le 10 août 2021, à 10 h 00, en l’église Sainte-Anne-des-Pins, à Sudbury. Le visionnement des funérailles est possible sur le web : https://youtu.be/dGf7x7gCe78Vous pouvez rendre hommage au Père Gobeil SJ en faisant un don à la Villa Loyola pour le fonds d’aide aux activités spirituelles. Pour plus information, contactez la Villa Loyola au (705) 522-3502.Le 15 juillet 2021, à la Résidence Notre-Dame de Richelieu (Québec), est décédé à l’âge de 91 ans, après 69 ans de vie religieuse chez les Jésuites, le père Jean GOBEIL S.J. Il était le fils de feu M. Jean-Charles Gobeil et de feue Mme Raymonde Bergeron. Jean est né à Chicoutimi (Québec) le 4 janvier 1930. Il a fait ses études classiques (secondaires et collégiales) au Séminaire de Chicoutimi. Après son noviciat au Sault-au-Récollet (1951-1953) et une année de juvénat, il a fait une année de régence au Collège Saint-Ignace de Montréal, où il enseigna les mathématiques. Il étudia ensuite la philosophie, de 1955 à 1957, au Regis College de Toronto. Puis, il fit deux autres années de régence au Collège Saint-Ignace, avant de poursuivre ses études en théologie au Scolasticat de l’Immaculée-Conception, à Montréal (1959-1963). Il a été ordonné prêtre le 21 juin 1962 en l’église de l’Immaculée-Conception par le cardinal Paul-Émile Léger, archevêque de Montréal. Avant son troisième an, qu’il fit en Belgique, en 1965-66, il enseigna, durant deux ans les sciences religieuses à l’Université de Sudbury. Tout au long de sa formation, Jean suivit assidument des cours d’été : d’abord en mathématiques (à l’Université de Montréal et à l’Université Columbia, aux USA) et, après sa théologie, il étudia en ecclésiologie et en études bibliques, à l’Université de San Francisco. Jean élargie ses connaissances et son savoir des cultures des Premiers Nations, autant ici au Canada en Colombie Britannique, que chez les Mayas du Yucatan au Mexique. Ses voyages d’études en Israël et en Grèce lui permirent de découvrir le monde antique et biblique. Jean était un homme studieux et d’une grande curiosité intellectuelle. Il resta en Belgique, un an après son troisième an, pour suivre des cours sur la psychologie religieuse et l’œcuménisme, à l’Université de Louvain.

À l’Université de Sudbury, il a été successivement Doyen des étudiants (1963-1965), Directeur de la Résidence des Étudiants (1967-1973), membre du Conseil d’Administration (1967-1984) et du Comité de la Bibliothèque (1970-1985), Directeur du département de Sciences Religieuses, représentant des Sciences Religieuses au Sénat (1975-1978) et membre du Conseil des Régents (1984 à 1996). De 1996 à 2005, il supervisa les cours par correspondance selon les besoins du département. À l’occasion de l’octroi de son Doctorat Honoris Causa en Théologie de l’Université de Sudbury, il dit : « Ce qui est intéressant dans le domaine de la recherche du savoir c’est qu’il n’y a jamais de terme ni de fin. Une fois engagés dans ce domaine, nous avons la garantie qu’il y aura toujours devant nous des choses nouvelles, des choses dignes de notre recherche et de notre travail parce que ce sont des choses dignes de notre étonnement et de notre admiration. »

Après sa retraite, le père Gobeil résida à la Villa Loyola jusqu’en 2020. Il y exerça diverses fonctions, dont celles de responsables des activités spirituelles. Depuis février 2020, il demeurait à la Résidence Notre-Dame de Richelieu (Québec), en raison de ses problèmes de santé. Outre des membres de sa famille, il laisse dans le deuil ses confrères jésuites, des amis et de nombreuses connaissances de la région de Sudbury. Les funérailles seront célébrées (tenant compte des consignes COVID-19 pour les lieux de culte, 75 personnes) le 10 août 2021, à 10 h 00, en l’église Sainte-Anne-des-Pins, à Sudbury. Le visionnement des funérailles est possible sur le web : https://youtu.be/dGf7x7gCe78Vous pouvez rendre hommage au Père Gobeil SJ en faisant un don à la Villa Loyola pour le fonds d’aide aux activités spirituelles. Pour plus information, contactez la Villa Loyola au (705) 522-3502.Le 15 juillet 2021, à la Résidence Notre-Dame de Richelieu (Québec), est décédé à l’âge de 91 ans, après 69 ans de vie religieuse chez les Jésuites, le père Jean GOBEIL S.J. Il était le fils de feu M. Jean-Charles Gobeil et de feue Mme Raymonde Bergeron. Jean est né à Chicoutimi (Québec) le 4 janvier 1930. Il a fait ses études classiques (secondaires et collégiales) au Séminaire de Chicoutimi. Après son noviciat au Sault-au-Récollet (1951-1953) et une année de juvénat, il a fait une année de régence au Collège Saint-Ignace de Montréal, où il enseigna les mathématiques. Il étudia ensuite la philosophie, de 1955 à 1957, au Regis College de Toronto. Puis, il fit deux autres années de régence au Collège Saint-Ignace, avant de poursuivre ses études en théologie au Scolasticat de l’Immaculée-Conception, à Montréal (1959-1963). Il a été ordonné prêtre le 21 juin 1962 en l’église de l’Immaculée-Conception par le cardinal Paul-Émile Léger, archevêque de Montréal. Avant son troisième an, qu’il fit en Belgique, en 1965-66, il enseigna, durant deux ans les sciences religieuses à l’Université de Sudbury. Tout au long de sa formation, Jean suivit assidument des cours d’été : d’abord en mathématiques (à l’Université de Montréal et à l’Université Columbia, aux USA) et, après sa théologie, il étudia en ecclésiologie et en études bibliques, à l’Université de San Francisco. Jean élargie ses connaissances et son savoir des cultures des Premiers Nations, autant ici au Canada en Colombie Britannique, que chez les Mayas du Yucatan au Mexique. Ses voyages d’études en Israël et en Grèce lui permirent de découvrir le monde antique et biblique. Jean était un homme studieux et d’une grande curiosité intellectuelle. Il resta en Belgique, un an après son troisième an, pour suivre des cours sur la psychologie religieuse et l’œcuménisme, à l’Université de Louvain.

À l’Université de Sudbury, il a été successivement Doyen des étudiants (1963-1965), Directeur de la Résidence des Étudiants (1967-1973), membre du Conseil d’Administration (1967-1984) et du Comité de la Bibliothèque (1970-1985), Directeur du département de Sciences Religieuses, représentant des Sciences Religieuses au Sénat (1975-1978) et membre du Conseil des Régents (1984 à 1996). De 1996 à 2005, il supervisa les cours par correspondance selon les besoins du département. À l’occasion de l’octroi de son Doctorat Honoris Causa en Théologie de l’Université de Sudbury, il dit : « Ce qui est intéressant dans le domaine de la recherche du savoir c’est qu’il n’y a jamais de terme ni de fin. Une fois engagés dans ce domaine, nous avons la garantie qu’il y aura toujours devant nous des choses nouvelles, des choses dignes de notre recherche et de notre travail parce que ce sont des choses dignes de notre étonnement et de notre admiration. »

Après sa retraite, le père Gobeil résida à la Villa Loyola jusqu’en 2020. Il y exerça diverses fonctions, dont celles de responsables des activités spirituelles. Depuis février 2020, il demeurait à la Résidence Notre-Dame de Richelieu (Québec), en raison de ses problèmes de santé. Outre des membres de sa famille, il laisse dans le deuil ses confrères jésuites, des amis et de nombreuses connaissances de la région de Sudbury. Les funérailles seront célébrées (tenant compte des consignes COVID-19 pour les lieux de culte, 75 personnes) le 10 août 2021, à 10 h 00, en l’église Sainte-Anne-des-Pins, à Sudbury. Le visionnement des funérailles est possible sur le web : https://youtu.be/dGf7x7gCe78Vous pouvez rendre hommage au Père Gobeil SJ en faisant un don à la Villa Loyola pour le fonds d’aide aux activités spirituelles. Pour plus information, contactez la Villa Loyola au (705) 522-3502.