17e Semaine Ordinaire

(Français) 2021/07/30 – Mt 13, 54-58

By Monday June 28th, 2021 No Comments

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Jésus retourne dans son pays, c’est-à-dire à Nazareth. Il enseigne dans la synagogue et les gens s’étonnent de sa façon d’enseigner avec autorité. En même temps, on est choqué (scandalisé) parce qu’on ne sait pas d’où lui viennent cette sagesse et ces miracles alors qu’on sait d’où il vient: il est le fils du charpentier et on connaît sa parenté. A cause de leur manque de foi, Jésus ne fit pas beaucoup de miracles.

Jésus enseigne dans leur synagogue: la façon de parler de Matthieu indique que la communauté de Matthieu est rendue à un moment où ils se sentent exclus de la synagogue juive. Ainsi la scène où Jésus est sinon exclus du moins refusé par la synagogue de son propre village leur montre que Jésus aussi est passé par là.

Matthieu a déjà dit (7,29) que Jésus, dans sa prédication aux foules, enseignait en homme qui a autorité et non comme leurs scribes. Ici, on est frappé par sa sagesse mais Matthieu ajoute, ils étaient choqués. Le mot dans le texte grec est scandalisés. Le sens original de scandaliser est mettre un obstacle. Littéralement, ils étaient scandalisés c’est-à-dire ils avaient frappé un obstacle. Et l’obstacle qui les empêche de reconnaître que cette sagesse vient de Dieu est le fait qu’ils pensent savoir d’où il vient: il n’a pas étudié aux pieds d’un rabbin célèbre; il est seulement le fils du charpentier et sa parenté est bien connue. A cause de cela, ils refusent de croire que cette sagesse puisse venir de Dieu et qu’il soit un vrai prophète.

Ils ont entendu parler des miracles qu’il faisait mais Jésus ne fit pas beaucoup de miracles à Nazareth. Marc est plus catégorique: il ne pouvait faire là aucun miracle si ce n’est quelques-uns. Le miracle est un signe qu’il y a eu une rencontre dans la foi entre une personne et Jésus. A Nazareth, l’obstacle de penser connaître son origine empêche cette rencontre. La rencontre du fils du charpentier les empêche de rencontrer le vrai Prophète venu de Dieu.

Jean Gobeil SJ